facebookPixel

Ressources

271 271 Ressources.be

Chaud.e pour un plan récup’ ?

Petite fête entre amis, départ en week-end à la mer ou en balade à la campagne, préparation de la rentrée scolaire, aménagement de la chambre du petit à venir ou du kot pour le grand, rénovation de la maison… autant de moments de vie clés qui nous invitent réfléchir à une consommation plus responsable.

Pour aider les citoyens dans leur « plan récup », RESSOURCES a développé un outil de géolocalisation pour faciliter la recherche parmi les 170 boutiques de seconde main, centres de réparation ou points/services de collecte mis en place par les entreprises sociales et circulaires

Suivez la campagne sur notre profil facebook
Trouvez la boutique de seconde main la plus proche de chez vous en cliquant ICI

Téléchargez le communiqué de presse de la campagne – Tout un monde à récupérer !

Belles histoires du Covid…

Belles histoires du Covid… 800 533 Ressources.be

Les entreprises sociales et circulaires font de la résilience…

La solidarité continue… distribution de repas chaud, confection de masques textiles réutilisables, fabrication de visière, plan de communication interne… nos entreprises rebondissent sur l’actualité pour continuer à défendre leurs valeurs pour le bien de tous !

Au départ des Petits Riens

  • Côté actions sociales : à découvrir à travers une petite vidéo
  • Contrairement à l’activité économique, le travail social n’a jamais cessé. Il a été adapté et les équipes ont dû être inventives pour faire face à la crise et maintenir le lien – reprise des suivis « à la normale » depuis le 18/05
  • Les maisons d’accueil ont continué à accepter des nouveaux résidents pendant le confinement contrairement à d’autres maisons d’accueil
  • Renforcement au restaurant social avec 120 repas supplémentaires distribués chaque jour à plusieurs partenaires de terrain (il a été décidé de continuer cette initiative malgré le déconfinement)
  • Côté économique :
  • Question collecte, la collecte des bulles textiles n’a jamais cessé et les dons ont été plus nombreux que les autres années à la même période : merci les citoyens ! 
  • Pour les masques, les ateliers couture des Petits Riens ont répondu à l’appel lancé par la Région Bruxelles Capitale qui cherchaient des bénévoles pour la réalisation de masque de confort en tissu 100% réutilisable et en mode récup’.
  • La réouverture des boutiques de seconde main se fait progressivement
  • Le centre de tri a repris depuis le lundi 11/5, graduellement, en suivant le rythme des magasins. Les trieurs ont repris plus ou moins un mi-temps, ce qui permet de respecter les distanciations sociales et au centre de tri. La situation est évaluée chaque semaine. Petit à petit permettant d’éventuellement corriger le tir et s’adapter…

Au départ de la Ressourcerie Namuroise…

  • La ressourcerie a converti le temps du confinement sa boutique Madame Ravik à Saint-Servais en atelier de réalisaiton de masques visières grâce à une découpe laser. Résultats :
    • 2000 visières avec la découpe laser
    • 7000 visières assemblées + 924 samedi dernier
    • 1 dizaine de bénévoles mobilisés sur ce projet
  • Depuis le déconfinement, les camions de la ressourcerie se donnent à fond : la collecte à domicile des encombrants atteignait les 20 tonnes / jour en moyenne avant la crise (avec 6 camions en collecte et 3 hommes par camion) et  depuis la reprise, c’est +/- 24 tonnes avec un pic à 27 tonnes pour 8 camions mobilisés avec 2 hommes à bord le temps de désencombrer les namurois et leur proposer un service rapidement. Le retour à 7 camion se fera progressivement.
  • L’équipe de la ressourcerie a profité de l’occasion pour mettre en place une nouvelle gamme de produits remanufacturés : bijoux – en vente chez Madame Ravik et prochainement en ligne sur Namur Boutik. En mode 100% récup : bois, plexiglas…
  • L’humain au centre de la crise : pour garder le lien avec l’équipe, la ressourcerie a mis en place un plan de communication interne avec la « tribu des ressourceurs » : un groupe facebook fermé avec les 44 membres du personnel de la ressourcerie (engagés et art.60) a été créé : publication de l’actualité, suivi et partage des histoires de vie
  • Un plan de communication général depuis la page La Ressourcerie sur la thématique récup de façon générale a également vu le jour dans ce contexte. Au centre des messages : la distance physique mais le lien social !
  • Plus encore, 9 personnes de l’équipe de la ressourcerie namuroise sont venues en renfort dans les Recyparcs pour le BEP durant le confinement dès l’ouverture des recyparcs,  2 live facebook sur « coaching récup » de la ville de Namur ont été réalisé en collaboration avec la Ville de Namur, les personnes de l’atelier bois ont confectionné les outils barrière pour l’équipement des 4 boutiques en mode 100% récup (plexi de récup – comptoir d’accueil avec gel et affichage avec d’anciennes tables de ping pong,…) !

Au départ de chez Droit et Devoir à Mons

Droit et Devoir est spécialisée dans la revalorisation de matériel informatique… c’est donc tout naturellement qu’ils ont proposé la mise à disposition de PC portables aux étudiants afin de les aider à poursuivre leurs études en mode téléconférence : 70 étudiants de l’U-Mons ont été équipé 100% en PC mode récup’ et 13 portables ont également été livrés au CHU Embrase Paré afin renforcer les services d’accueil. Soit du matériel pour une valeur totale de 24000 €.

Au départ du Coudemain

Témoignage du directeur du centre d’insertion socioprofessionnelle Le Coudmain asbl, à Seraing.

« En 48h, on est passé du « on ne se fait plus la bise », à « on renvoie les stagiaires » puis « tout le monde à la maison ». » La structure maintenant repris ses activités. Aujourd’hui, Frédéric Winkin est fier de son équipe, qui sort renforcée de la crise, prête pour les mois difficiles qui se profilent.

Au départ des Ateliers de couture…

  • Rouf à Jette
  • Rezippons la terre à Chatelet
  • Le Goéland à Nivelles
  • La ressourcerie Le Carré dans ses boutiques de Ath, Lessines, Tournai et Froyennes
  • L’Envol à Soignies
  • La Fourmilière à Gedinne
  • Les Petits Riens à Bruxelles

… tous ont réalisé des masques de protection pour leur équipe, leurs partenaires et leurs clients ! Soit des milliers de masques distribués à ce jour.

Carte blanche des Fédérations d’ES

Carte blanche des Fédérations d’ES 1190 669 Ressources.be

En ces temps de profonde remise en question de notre économie, RESSOURCES co-signe la Carte blanche rédigée par sa Fédération ConcertES, soutenue par ses 18 organisations membres et plus de 80 chercheurs, académiques, fédérations et entreprises pour rappeler avec insistance le rôle prépondérant des acteurs de l’économie sociale dans la construction collective d’un vivre ensemble plus juste et durable.

Nous, entreprises sociales et circulaires, appelons tous les acteurs de changement, de transition, à s’unir. La clé d’un renouveau collectif et solidaire existe déjà. Ensemble, saisissons-la !

Lisez la carte blanche sur Le Soir

Coronavirus – Liens utiles

Coronavirus – Liens utiles 230 145 Ressources.be

Pour avoir les dernières informations sur les mesures actuelles en lien avec le COVID-19 

Sommaire :
1. Site officiel
2. Mesures fédérales
3. Mesures spécifiques à la Région Wallonne
4. Mesures spécifiques à la Région Bruxelles-Capitale
5. Suivi de l’activité des opérateurs de déchets
6. Préparation à la reprise des activités

1. Un site officiel pour s’informer, les mesures prises, les liens utiles, un FAQ
https://www.info-coronavirus.be/fr/

2. Mesures fédérales
Un nouvel Arrêté Ministériel prévoyant des mesures d’urgence a été publié le 23 mars 2020, il abroge le précédent. Vous y trouverez notamment la désignation des activités essentielles, qui peuvent continuer à être exercées et leur traduction en terme de Commission Paritaire. Téléchargez le document ICI – 23 mars 2020

Des mesures relatives au report de paiement des cotisations ONSS pour les 1er et 2eme trimestres 2020 ont été adoptées le 26 mars 2020

Concernant les APE : Les incapacités de travail, le confinement ou le chômage temporaire n’entraîneront pas de pertes de points et ne seront pas comptabilisés pour le respect du volume global de l’emploi. Voyez les autres mesures prises lien vers le document suivant – 23 mars 2020

 

3. Suivi de la situation en Région Wallonne
https://www.wallonie.be/fr/actualites/coronavirus-covid-19-ce-quil-faut-savoir

Pour toutes les questions relatives aux aides à l’emploi en cette période touchée par le Coronavirus, vous trouverez également différents FAQ réalisés par le Forem.

Arrêté du Gouvernement wallon de pouvoirs spéciaux relatif aux diverses dispositions prises en matière d’emploi, de formation et d’insertion socioprofessionnelle, en ce compris dans le champ de l’économie sociale. Y sont détaillées les mesures concernant l’immunisation de la période de crise dans les calculs des subventions pour les entreprises d’insertion, les IDESS et les asbl ou sociétés d’économie sociale actives dans le secteur de la réutilisation.

Pour voir le texte complet de l’arrêté, c’est ici.
Pour lire la note accompagnant l’arrêté, cliquez ici

La Direction du Département du Développement Économique de la Région Wallonne a envoyé ce lundi 06 avril un courrier détaillant les mesures prises dans le cadre de la crise du coronavirus pour stimuler la reprise des activités et le soutien à la création d’emplois dès le lendemain de la fin du confinement. Ces mesures s’appliquent aux structures agréées par la Direction de l’Économie sociale en tant qu’entreprises d’insertion, I.D.E.S.S. ou “Ressourceries”. Pour lire le courrier, cliquez ICI

4. Suivi de la situation et des mesures spécifiques en Région de Bruxelles-Capitale
https://1819.brussels/blog/coronavirus-et-entreprises-les-faq-en-un-coup-doeil

L’arrêté prévoyant une aide pour les entreprises qui seront mandatées en insertion à Bruxelles est paru au Moniteur ce 21 avril 2020. La prime peut être demandée dès maintenant et au plus tard le 31 mai 2020.

La Circulaire relative aux implications de la crise du coronavirus sur les services de collecte et de gestion des déchets en Région de Bruxelles-Capitale a été publiée le 1 avril 2020.

Un tableau récapitulatif établi par Bruxelles Economie Emploi en ce qui concerne les adaptations de la procédure d’agrément mandatement du fait du Covid-19 – 2 avril 2020

5. Suivi de l’activité des infrastructures de la gestion des déchets

Ci-dessous, le lien vers le tableau de bord officiel compilé et mis à jour quotidiennement par l’administration wallonne. Il se divise en quatre feuilles distinctes :

  1. Infrastuctures publiques
  2. Infrastuctures privées
  3. Collecte dans les parcs à conteneur
  4. Ressourceries

6. Préparation à la reprise des activités de notre secteur

Suite à l’annonce faite par le Gouvernement de planifier la réouverture des commerces pour le 11 mai prochain, RESSOURCES a compilé pour vous un ensemble de documents, bonnes pratiques et bons plans afin de vous aider dans la reprise des activités.
Les mesures suggérées sont des mesures inspirées de ce que certains membres ont prévu de mettre en place ou des recommandations d’autres fédérations. D’ici la reprise, le gouvernement et le Conseil national de sécurité pourraient cependant en imposer ou en recommander d’autres. La reprise des activités économiques est en effet à l’instant prévue le 11 mai prochain mais cette date doit encore être confirmée officiellement la semaine précédente. Nous vous invitons donc à vous tenir informer en continu des informations officielles liées à la crise du Coronavirus. 

Gardez vos encombrants chez vous !

Gardez vos encombrants chez vous ! 2560 2560 Ressources.be

Rangez, triez et gardez chez vous les objets ou matériaux réutilisables !

A la veille de la réouverture des parcs à containeurs en Wallonie, les acteurs de la réutilisation appellent le citoyen à garder ses objets ou matériaux réutilisables afin de soutenir l’économie locale, participer à des projets de solidarité et faire un geste positif pour notre environnement.

Pour rappel, les objets/matériaux déposés dans les parcs à conteneurs sont considérés comme des déchets destinés à être recyclés ou élimés par incinération. En tant que fédération des entreprises sociales et circulaires actives dans la réutilisation des biens/matériaux réutilisables, RESSOURCES attire l’attention des citoyens sur les points suivants :

  • La réutilisation doit être le mode de gestion prioritaire de notre gestion des déchets afin d’épargner nos ressources, rendre accessible les biens à tous et allonger au maximum la vie des objets/matériaux 

30% des collectes sont réutilisées, 62% sont préparées pour les filières de recyclage par des entreprises sociales et circulaires en Wallonie et à Bruxelles

  • Les entreprises sociales et circulaires chargées de la collecte des encombrants comme les ressourceries ont suspendu leur collecte à domicile et fermé leurs points de collecte dans le cadre des mesures prises pour prévenir la contamination du COVID-19, mais reprendront du service dès que possible

          7979 personnes sont actives dans le secteur

  • Les entreprises sociales et circulaires mettent tout en place pour réutiliser au maximum les dons : collecte préservante, ateliers de réutilisation, réparation, remanufacturing, remise à neuf … La vente de ces dons via les boutiques de seconde main permet la création d’emplois locaux et le soutien de projets de solidarité ici et dans le Sud.

« Beaucoup d’entre nous ont pris le temps ces derniers jours de ranger, trier leurs vêtements ou maison… Notre conseil est de ne pas aller trop vite aux parcs à conteneurs : tous les objets, vêtements ou matériaux qui peuvent être réutilisés pourront être collectés par les entreprises sociales et circulaires dès la fin du confinement. Merci d’être patients, de les gardez chez vous !. »  explique Arabelle Rasse, porte-parole de la Fédération. « La situation a fragilisé nombreuses de nos entreprises, avec cette crise sanitaire qui les prive des précieux dons des citoyens et des bénéfices de leurs boutiques de seconde main, nous voulons éviter une crise sociale et leur donner toutes les chances au secteur pour la relance des activités. »

Ces dons d’objets réutilisables permettent aux entreprises sociales et circulaires de soutenir des projets de solidarité et donnent de l’emploi local en Wallonie et à Bruxelles ! Chaque année, c’est 46000 tonnes d’objets de notre quotidien qui retrouvent ainsi une nouvelle vie. La liste des services de collecte et points de collecte pour les encombrants, DEEE, vélos et textiles ou encore matériaux de construction est disponible sous forme de carte géographique sur ce site  

Bordeaux & Matériaux de réemploi

Bordeaux & Matériaux de réemploi 337 182 Ressources.be

Voyage d’étude à Bordeaux, ville qui a su intégrer de façon durable les matériaux de réemploi sur différents sites dans et autour de la Ville – Retour en images

11 au 13 mars 2020 – RESSOURCES a participé au voyage d’études à Bordeaux qui s’est tenu dans le cadre du projet européen Interreg REC² : une occasion unique de découvrir des projets, des outils et des entreprises actives dans le secteur de la construction, du recyclage et du réemploi de la région Bordelaise. Après la réception officielle des 25 participants à la Mairie de la Ville en présence de la mission économique belge de l’AWEX, deux jours de visites nous ont permis de découvrir différents sites intéressants, notons plus particulièrement :

  1. La visite du chantier de la Tour Eiffage Hyperion encore en construction et qui sera, une fois le chantier achevé, le plus grand immeuble de logement d’Europe construit en bois. Plus d’info sur leur site web.
  2. La visite du projet Darwin qui est une occupation d’une friche urbaine d’un ancien site militaire sous le principe d’une coopération citoyenne et écologique. Cet écoquartier exemplaire dans sa rénovation, rassemble des acteurs, installés ou de passage, engagés dans la transition écologique en articulant sobriété, utilisation de matériaux de réemploi et recours aux énergies renouvelables. Plus d’info sur leur site web.
  3. La visite de Soli’Bât qui grâce à son équipe de valoristes collecte des dons de matériaux auprès de fournisseurs, d’entreprises et d’artisans sous forme d’invendus, de stocks morts et de fin de chantier…Ils utilisent ces matériaux pour venir en aide aux ménages en situation de mal-logement et de précarité énergétique ou dans l’incapacité de financer par eux-mêmes leur chantier. Ces plateformes sont ouvertes également à l’ensemble des acteurs associatifs. Plus d’info sur leur site web.
  4. La présentation de l’entreprise de déconstruction BDS qui est impliquée dans la mise au point d’un outil d’optimalisation de la stratégie de gestion des déchets de déconstructions en tenant compte de l’arrivée progressive de la maquette numérique (BIM) dans le secteur du bâtiment. Plus d’info sur leur site web.
  5. La conférence du collectif Cancan qui est une structure pluridisciplinaire regroupant des architectes, des artistes et des designers et qui porte des projets d’intérêt général suivant une approche écologique, participative, locale et sociale. Plus d’info sur leur site web.
  6. La présentation de l’entreprise Circouleur, seul fabricant de peinture recyclée en France. Cette entreprise revalorise les restes des pots de peinture qui arrivent en déchetterie. En évitant l’incinération et l’extraction de nouvelles matières, ils fabriquent un produit à très faible impact environnemental. Plus d’info sur leur site web.
  7. Nobatek, un centre de recherche appliquée spécialisé dans la transition énergétique et environnementale du bâtiment, a présenté le projet BAZED. Il s’agit de la première initiative française d’aide globale à la conception de bâtiments pour réduire leur production de déchets à toutes les étapes de leur cycle de vie notamment avec l’aide du BIM; Plus d’info sur leur site web.

Si cette démarche vous intéresse ou vous souhaitez plus d’info, contactez Renaud Heymans – Chargé Missions – 081/390 710

Téléchargez le Carnet de Route avec le descriptif complet.

Offre d’emploi

Offre d’emploi 150 150 Ressources.be

Pour renforcer son équipe et ses services aux membres, RESSOURCES recherche un.e collaborateur.trice chargé.e du développement les projets de la Filière Textiles, le label Solid’R ainsi que du développement de deux nouvelles filières avec les entreprises actives dans la réutilisation de Vélos et de Matériaux de construction.

Les candidatures sont à envoyer chez RESSOURCES pour le 20 mars prochain.
Les détails de l’offre se trouvent ICI.

L’observatoire de la réutilisation – éd 2019

L’observatoire de la réutilisation – éd 2019 2480 1748 Ressources.be

RESSOURCES publie sa 6e édition de l’Observatoire de la réutilisation. Celui-ci présente une synthèse des concepts et les données clés du secteur afin de mieux appréhender l’activité des entreprises d’économie sociale actives dans la réutilisation, les emplois qu’elles génèrent et les différentes activités qu’elles développent au service des citoyens. L’analyse porte sur les données collectées auprès des membres actifs en Wallonie et en Région de Bruxelles-Capitale durant l’année 2018. Ces données montrent la diversité et la plus-value des activités de ces entreprises. Les métiers et les contraintes de chaque filière étant spécifiques, l’Observatoire présente les 4 principales filières de produits traités par les membres : les textiles, les objets du quotidien, les DEEE et les vélos. Cette année, 2 filières feront également l’objet d’une étude spécifique : les matériaux de construction et les déchets verts, deux filières pour lesquelles les flux pèsent lourd.

Si cet Observatoire confirme la croissance régulière des activités du secteur, celle-ci doit encore et toujours être accompagnée et soutenue… et s’accélérer si nous voulons atteindre les 8kg/an/hab de biens réutilisés à l’horizon 2025 afin de réduire d’autant la quantité des déchets ménagers et d’éviter la production de nouveaux déchets… sachant que différents leviers devront être activés pour assurer la relève de ce défi !

13 membres renouvellent leur label Solid’R avec succès

13 membres renouvellent leur label Solid’R avec succès 806 807 Ressources.be

Les membres labellisés Solid’R déposent chaque année leur dossier auprès d’un organisme indépendant, Forum Ethibel, garantissant ainsi le bon respect des principes définis pour le label. Pour rappel, Solid’R identifie les entreprises d’économie sociale qui collectent des biens de seconde main et ont fait le choix de mettre en avant les principes éthiques auxquels ils se conforment. Sont certifiés pour 2019 : Terre, Les Petits Riens, Oxfam Solidarité, Oxfam Magasins du Monde, Rezippons la terre, la FolFouille, La Ressourcerie le Carré, Le Goéland, les 3R, Fleur Service Social, La Poudrière, Rouf de notre fédération ainsi que Wereld Missie Hulp et Savatoriaans Hulp Actie, actifs en Flandre.

Contact : Audrey Godefroid – Chargée de Missions Solid’R

Green deal européen sous la loupe

Green deal européen sous la loupe 999 749 Ressources.be

Le texte du Green Deal européen vient d’être publié par la Commission Européenne. Ce document définit les priorités politiques à suivre en Europe ces cinq prochaines années pour atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. Bien que la réutilisation, la revalorisation et la réutilisation y soient préférées au recyclage, et que le droit à la réparation y est mentionné, on y trouve cependant peu de mesures et d’objectifs concrets.

RREUSE souligne par exemple que ce « contrat », fait référence à de nouveaux modèles économiques sans faire mention des acteurs déjà présents sur le terrain, telles les entreprises sociales de la réutilisation, du réemploi et de la réparation qui créent déjà des emplois de qualité et offrent des programmes de formation performants adressés à des populations vulnérables.

En outre, bien que le Green Deal s’avère prometteur en matière d’éco-conception et de réparabilité des produits, le Green Deal reste muet quant à leur réutilisation et ne fait aucune référence à l’achat d’objets de seconde main, même s’il y a mention de la nécessité d’adopter des comportements éthiques dits « verts ».  Parallèlement, différents réparateurs et représentants de la communauté de la réparation actifs en Europe, dont Repair Together, se sont regroupés dans une nouvelle coalition Right To Repair Europe. Ensemble, ils mènent une campagne pour un changement systémique autour de la réparation. Objectif : éliminer les obstacles à la réparation des produits, militer pour que les produits soient conçus pour être réparés et les réparateurs soutenus dans leurs activités. Ensemble, ces acteurs représentent des communautés de réparation, des acteurs de l’économie sociale, de l’auto-réparation et tout citoyen qui souhaite faire valoir son droit à la réparation.