facebookPixel
Posts By :

Franck Kerckhof

Serez-vous notre collègue en 2024?

Serez-vous notre collègue en 2024? 628 945 Ressources.be

En vue de développer sa filière Vélos et de coordonner la mise en œuvre de la mesure du Plan d’Actions Wallonie Cyclable, RESSOURCES recherche un.e Chargé.e de projets pour la filière Vélos.

Gordon War ©

Et si la nouvelle tendance était de devenir Infidèle?

Et si la nouvelle tendance était de devenir Infidèle? 1200 630 Ressources.be

Êtes-vous infidèle ?

Avez-vous vu ou entendu la nouvelle campagne de promotion de l’économie sociale ?

Elle invite les citoyens wallons et bruxellois à faire une infidélité à leurs habitudes de consommation, en testant l’économie sociale. J’y participe avec mes collègues de la Fédération RESSOURCES asbl !

Car OUI, nous sommes Acteurs de l’économie sociale.

Vous ne le savez peut-être pas, mais RESSOURCES asbl est la Fédération de l’économie sociale et circulaire. Eh oui, en tant que Fédération à finalité sociale, notre but premier est d’être utile à la collectivité, pas de faire du profit, ou de s’assurer que nos entreprises membres en fasse un maximum…

Qu’est-ce que ça change ?

Et bien ça change tout ! Nos trois piliers, ce sont l’économie, le social et l’environnement. Mais pas comme vous avez l’habitude de le lire, de le voir ou même de l’entendre. Nos engagements ne sont pas limités à de beaux emballages servis à coup de plans CSR ou de rapports d’impact sortis de la cuisse de Jupiter et mettant en avant la neutralité carbone de nos gazelles entrepreneuriales.

Non pas du tout, en qualité de front runners nos entreprises membres préfèrent concentrer leur temps sur l’action et l’amélioration continue de leurs activités. Bien qu’exemplaires depuis de nombreuses années, nos entreprises ne s’attardent pas à vous faire “gober” qu’elles sont neutres en carbone depuis 2007… #Bullshit !

Nos entreprises sont conscientes qu’il nous faudra soulever des montagnes pour ne serait-ce que tendre vers cette neutralité. Que nous n’y arriverons pas seuls, mais tous ensemble !

Et qu’on le veuille ou non, il nous faudra aborder la question épineuse de la croissance et de sa sœur jumelle, la décroissance !

Les Petits Riens | Spullenhulp par exemple, ont pour mission de venir en aide à un public précarisé, en offrant des solutions de logement à des personnes sans abri, et en réinsérant des individus éloignés de l’emploi dans le monde du travail. Ils financent ces actions grâce à leur activité économique, qui repose en grande partie sur vos dons.

Acheter vos vêtements dans un de leurs magasins, c’est soutenir une économie sociale et locale, responsable et solidaire, aux antipodes de Vinted, Shein et autres géants de la fast fashion, dont l’objectif premier est de générer un maximum de profits, aux dépens des travailleurs.euses et de l’environnement.

Mais dans les faits qui s’engage réellement dans une démarche réellement vertueuse ? Vous ? Vos voisins ? L’équipe de Google ?

Alors certes, Les Petits Riens | Spullenhulp ne sont pas neutres en carbone, d’ailleurs personnes ne l’est réellement ! Mais oui, il existe des Acteurs de l’économie sociale qui adoptent le chemin vers cette transition nécessaire. Et ils y arriveront grâce à vous, votre soutien et surtout par votre changement de comportement !

Par ailleurs, il existe plein d’autres Acteurs de l’économie sociale, dans l’alimentation, la Récup’, les titres-services, la construction, les parcs et jardins, l’énergie, la santé et même la téléphonie, qui font réellement bouger les lignes, pas uniquement celles de leurs rapports d’impact habillés de main de maître par les meilleurs marketers de la planète.

Alors si vous voulez vraiment faire quelque chose pour la société, pour la planète, pour mieux dormir le soir, commencer par des actions très simples et très locales… Trouvez les entreprises qui font réellement bouger les lignes, près de chez vous sur conso.economiesociale.be, et faites d’autres infidélités au profit à tout prix.

Merci de nous être fidèle.s !

RESSOURCES publie son mémorandum – Élections 2024

RESSOURCES publie son mémorandum – Élections 2024 2160 3840 Ressources.be

Les entreprises sociales et circulaires ne sont pas que les pionnières de l’économie circulaire. Ce sont aussi et surtout les championnes de l’ultra-circularité !

Les entreprises sociales et circulaires remettent sur le marché des biens et des matières de seconde, troisième, voire quatrième main. Par leurs activités, elles allongent la durée de vie des produits, elles évitent les couts – financiers et environnementaux – du traitement des déchets, elles évitent les impacts sociaux et environnementaux de la production et de l’importation de produits neufs, tout en générant de l’activité économique locale, des activités de formation et d’insertion socio-professionnelle dans des métiers d’avenir pour un public fragilisé et fortement éloigné du marché de l’emploi tout en fournissant des biens et services essentiels à de personnes précarisées.

Chaque euro investi dans l’économie sociale et circulaire génère un triple impact, social, économique et environnemental, positif pour la collectivité !

Aujourd’hui, les entreprises sociales et circulaires poursuivent le développement de leurs activités historiques de réemploi, et mettent également en œuvre leurs compétences et savoir-faire dans des activités complémentaires de leur chaine de valeur, en particulier leur digitalisation, le développement de service de réparation, de l’économie de la fonctionnalité et de la préparation au recyclage.

Pour exploiter au mieux ces opportunités à la faveur de nos territoires, les entreprises sociales et circulaires ont besoin d’un cadre économique et règlementaire favorable et adapté.

Pour cela, RESSOURCES – la fédération des entreprises d’économie sociale de la réutilisation – préconise un dialogue et une concertation de tous les acteurs disposant de compétences en matière de gestion des déchets tant au niveau européen, fédéral que régional. La fédération publie donc un Mémorandum avec des recommandations pour le secteur et ce, pour les 3 niveaux de pouvoirs (Régions, Fédéral et Européen) afin d’inspirer les futurs élus dans l’élaboration et la mise en œuvre d’une législation relative à la réutilisation, la réparation et la gestion des déchets et, plus encore, à l’écoconception et à une consommation raisonnée/durable. Ce cadre législatif pourra soutenir :

• la création d’emplois durables pour un public peu qualifié;
• le développement d’une économie locale forte ;
• la lutte contre la pauvreté ;
• l’innovation sociale et technologique ;
• la préservation de l’environnement par la réduction des déchets et la promotion d’une consommation durable ;
• la lutte contre le changement climatique par une économie circulaire priorisant la réutilisation sur le recyclage.

RESSOURCES se tient à disposition des candidats, avant – pendant – après, les élections de juin 2024 pour répondre aux questions, travailler aux solutions et consulter les acteurs de terrain. 

Contact : Jean-Marc Caudron – Directeur – 081/ 390 710

Quinzaine de l’économie sociale et circulaire

Quinzaine de l’économie sociale et circulaire 7680 4320 Ressources.be

« L’économie sociale moteur de l’économie circulaire ? »

Dans le cadre de la Quinzaine de l’Économie Sociale et Circulaire, la fédération RESSOURCES invite les pouvoirs publics et les professionnels du secteur de l’économie circulaire à sa conférence-débat annuelle, ce jeudi 1er juin 2023 à Namur. ♻

Forts de leur expertise, un panel d’experts et de stakeholders du secteur partageront avec nous leurs visions, plurielles, et nous offrirons un regard global sur les enjeux d’une économie #sociale et #circulaire .

La digitalisation

Afin de rester compétitif et répondre aux exigences d’une société de plus en plus digitalisée, comment le secteur de l’économie sociale et circulaire doit-il se comporter ? La digitalisation représente-elle une menace ou une opportunité pour le secteur ? Pour ses usagers ? Pour l’emploi ? Existent-ils des freins à la digitalisation du secteur ?

L’industrialisation

Afin de répondre aux enjeux que représentent la collecte, le traitement et la valorisation des déchets/ressources, les entreprises d’économie sociale et circulaire sont-elles en mesure de faire face aux volumes à traiter ? N’est-il pas contradictoire de vouloir industrialiser des activités d’économie sociale ? Les entreprises sociales sont-elles en mesure de réellement concurrencer les entreprises dites capitalistes ?

L’impact social

Face aux évolutions technologiques et industrielles, comment le secteur de l’économie sociale et circulaire doit-il se positionner ?  Le secteur ne risque-t-il pas de perdre une partie de ses valeurs, de son ADN et in-fine de son impact sur la société ?  Faut-il absolument chercher la croissance en économie sociale ? L’élément différenciant du secteur de l’économie sociale et circulaire est par essence, son impact social… Mais faut-il encore pouvoir le communiquer. A l’instar de l’impact environnemental, n’existe-il pas un risque que les entreprises capitalistes s’en emparent à grand coup de socialwashing ?

Nous tenterons de répondre à toutes ces questions avec l’aide de nos 6 panélistes.

Quand ? Le jeudi 1 juin 2023, de 13h30 à 16h30

Où ? Rue de Fernelmont 40/42, 5020 Namur sur le site de CREAGORA

Le débat sera modéré par Matthieu Peltier, Professeur d’éthique et de philosophie à l’EPHEC et chroniqueur à la RTBF.

Consultez notre page LinkedIn afin de découvrir les panélistes qui interviendrons le 1er juin.

Inscrivez-vous via le lien ci-dessous 👇 👇 👇

Une image contenant texte, habits, moulin à vent, personne

Description générée automatiquement


Quinzaine de l’économie sociale et circulaire

Quinzaine de l’économie sociale et circulaire 7680 4320 Ressources.be

À la découverte des Acteurs de la Récup’

Le samedi 27 mai, les Acteurs de la Récup’ vous invitent à pousser leurs portes. Il existe plus de 170 points de vente, centres de réparation et d’upcycling, partout en Wallonie et à Bruxelles. À cette occasion, les Acteurs de la Récup’ vous offrirons un apéritif circulaire… Trouvez tous les Acteurs de la Récup’ près de chez vous sur notre outil de géolocalisation via les onglets ACHETER DONNER RÉPARER

Vous comptez trier vos vêtements ? Ne les donnez pas à n’importe qui…

Vous comptez trier vos vêtements ? Ne les donnez pas à n’importe qui… 806 807 Ressources.be

C’est la saison du tri dans les garde-robes. Avec le soleil qui commence à se montrer, on range les doudounes, les gros pulls et on en profite pour faire un tri dans ses armoires. C’est le moment de l’année préféré des escrocs, des voleurs de vêtements de seconde main. Des pseudo “associations caritatives” récoltent vos vêtements, en porte à porte ou via de fausses bulles à vêtements...”

9e édition de l’Observatoire de la réutilisation

9e édition de l’Observatoire de la réutilisation 1000 1000 Ressources.be

RESSOURCES publie sa 9e édition de l’Observatoire de la réutilisation. Celui-ci présente une synthèse des concepts et les données clés du secteur afin de mieux appréhender l’activité des entreprises sociales actives dans la réutilisation, le réemploi et la réparation, les emplois qu’elles génèrent et les différentes activités qu’elles développent au service des citoyens pour optimaliser la gestion des déchets.

L’analyse porte sur les données collectées auprès des membres de RESSOURCES actifs en Wallonie et en Région Bruxelles-Capitale couvrant l’année 2021. Ils participent à la réduction des déchets par leurs activités de réparation, collecte et réutilisation des biens et des matières.

Ces données montrent la diversité et la plus-value des activités de ces entreprises. Les métiers et les contraintes de chaque filière étant spécifiques, l’Observatoire présente séparément les principales filières de produits traités par les membres de la Fédération, à savoir : Textiles, Objets du quotidien, DEEE (les Déchets des Équipements Électriques et Électroniques), Vélos et Matériaux de construction.

L’économie sociale : l’humain avant le profit.

L’économie sociale : l’humain avant le profit. 1200 1200 Ressources.be

Découvrez la nouvelle campagne de l’économie sociale.

Une économie qui dit NON au surprofit, et OUI à l’humain ? C’est possible, et ça existe déjà : c’est l’économie sociale !

Lancement d’une vaste campagne de promotion de l’Économie Sociale

Lancement d’une vaste campagne de promotion de l’Économie Sociale 1200 1200 Ressources.be

Ce lundi 27 février, une vaste campagne de promotion de l’économie sociale a débuté tant en télévision que sur les médias digitaux. Sous le slogan « l’humain avant le profit », l’économie sociale veut faire connaitre au grand public l’étendue des services qu’elle propose dans l’alimentation, la Récup’, la construction, ou encore l’énergie. Un nouvel annuaire de plus de 500 références permet de trouver facilement une entreprise près de chez soi.

12 % de l’emploi en Wallonie et à Bruxelles

L’humain avant le profit.

L’économie sociale, ce sont des centaines d’entreprises qui représentent aujourd’hui 12 % de l’emploi en Wallonie et à Bruxelles.

Ces entreprises partagent toutes des principes de finalité sociale, de gouvernance démocratique et de rémunération limitée du capital, mais elles partagent aussi et surtout un même respect de l’humain !

A l’heure où certaines multinationales engrangent des surprofits faramineux, les entreprises d’économie sociale veulent rappeler que l’humain doit passer avant le profit.

En tant qu’alternative économique, l’économie sociale est une des solutions concrètes pour répondre aux enjeux de la transition. Un rôle de pourvoyeur d’emploi décent récemment reconnu par l’Organisation Internationale du Travail. Dans ce cadre, le secteur de la Récup’ représente à lui seul plus de 2000 emplois en Wallonie et à Bruxelles.

L’économie sociale est ancrée dans notre quotidien.

Un des objectifs de la campagne est de montrer qu’il est facile de « consommer » économie sociale au quotidien, notamment via :

  • L’alimentation en circuit court, avec les épiceries et magasins coopératifs ;
  • L’habitat avec des centaines d’entreprises d’insertion qui assurent des services dont le citoyen a besoin pour son domicile : titres-services, travaux intérieurs et extérieurs, jardinage…
  • Et bien évidemment via la Récup’ avec des acteurs bien connus comme Les Petits Riens, Oxfam, Terre, Emmaüs ou encore le réseau des Ressourceries © ;

La campagne invite à consulter un annuaire de plus de 500 références pour repérer facilement les entreprises près de chez soi. « Un reflexe très simple que nous souhaitons transmettre aux citoyens au travers de cette campagne », précise Franck Kerckhof, porte-parole de la Fédération Ressources.

Une visibilité sans précédent

La campagne a débuté en télévision ce lundi 27 février, pour une durée de 3 semaines. Sur les médias digitaux, la campagne s’étalera sur près de 8 semaines. « Sur le terrain, les acteurs de la Récup’ et d’autres secteurs de l’économie sociale se sont mobilisés pour afficher leur appartenance au mouvement via différents supports de communication. C’est la première fois que l’économie sociale se mobilise de la sorte. Cela fait 20 ans que je suis actif au sein du secteur et c’est tout simplement sans précédent ! », souligne Franck Kerckhof.

Offre d’emploi : Content & Community manager

Offre d’emploi : Content & Community manager 1000 1000 Ressources.be

Contexte

La fédération RESSOURCES représente les entreprises sociales et circulaires du secteur de la réutilisation des biens et des matières. Elle défend les intérêts de ses membres et les accompagne dans la création de valeurs économiques, sociales et environnementales.

Pionnières, les entreprises d’économie sociale mettent en œuvre depuis plus de deux décennies les principes de l’économie circulaire. Par leurs activités, elles allient impact social, service durable à la collectivité et préservation de l’environnement ; création d’emplois locaux durables et prévention des déchets.

Les enjeux du secteur sont :

  • La création d’emplois durables pour un public peu qualifié ;
  • Le développement économique local, régional et territorial;
  • La réduction de la pauvreté ;
  • L’innovation sociale et technologique;
  • La préservation de l’environnement par la réduction des déchets et la promotion d’une consommation durable ;
  • La lutte contre le changement climatique par une économie circulaire priorisant la réutilisation sur le recyclage.

Les objectifs stratégiques poursuivis par les 7 membres de l’équipe sont :

  • Fédérer les entreprises sociales et circulaires autour d’une vision commune.
  • Défendre les intérêts de ses membres.
  • Explorer et favoriser l’innovation dans l’économie circulaire, de la fonctionnalité et du numérique.
  • Soutenir ses membres dans leur professionnalisation et la concrétisation de leurs finalités économiques, environnementales et sociales.

Quelles seront vos principales missions ?

La·e Content & Community manager aura pour mission de mettre en œuvre la stratégie de communication digitale de la fédération RESSOURCES et de ses membres axée sur une communication institutionnelle.

Les éléments clés de la fonction sont :

  • La production de contenus digital engageant ;
  • La gestion quotidienne des outils de communication digitale de la fédération ;
  • L’accompagnement des membres de la fédération notamment dans le cadre du développement de leur image et de la promotion d’actions et/ou évènements du secteur ;
  • La gestion de la Newsletter de la fédération ;
  • Le développement des pratiques et des outils (web)marketing et de communication digitale.

Quels sont les objectifs à court terme du Content & Community manager  ?

Être capable de produire du contenu audio (podcast) et vidéo efficace et pertinent de manière autonome ! Être force de créativité, d’idées nouvelles et surtout, être capable de les concrétiser au travers de la gestion de nos différentes plateformes digitales.

Profil recherché

  • Vous disposez d’une formation en lien avec la fonction ou d’une expérience éprouvée en tant que Content & Community manager, impliquant tant des parties prenantes internes que des partenaires externes ;
  • Vous êtes capable de gérer la production de contenu digital (vidéo, podcast et rédactionnel) de A à Z ;
  • Vous êtes polyvalent·e, vous cumulez connaissance technique, créativité et gestion de projet de manière autonome ;
  • Vous êtes passionné·e de technique web et de marketing.
  • Vous partagez les valeurs de RESSOURCES ;
  • Vous avez un intérêt marqué et une connaissance de l’économie sociale et circulaire ;
  • Vous avez une bonne connaissance des solutions IT et suivez leur évolution. La connaissance de WP, Mailchimp et Adobe InDesign sont vos atouts ;
  • Vous maîtrisez les techniques de référencement (SEO/SEA) ;
  • Vous faites preuve d’une très bonne aisance relationnelle ;
  • Vous êtes orienté·e solutions.

Que proposons-nous ?

  • Un contrat de travail à durée déterminée de 4 mois équivalent temps plein, avec une mission et des objectifs clairs en lien avec vos compétences.
  • Du matériel et des outils professionnels afin de réaliser votre mission.
  • Un lieu de travail accessible, au centre de Namur, proche des grands axes et à 3 minutes de la gare.
  • Un réel équilibre vie privée / vie professionnelle ainsi que des possibilités de télétravail.
  • Un cadre de travail agréable et tourné vers l’humain.
  • Une rémunération en lien avec votre fonction et votre expérience (CP 329.02)

Intéressé(e)?

Veuillez adresser votre candidature par e-mail, avant le 01/03/2023. Merci d’indiquer votre NOM + « Content & Community manager » dans l’objet du message.

Les entretiens seront planifiés les 6, 7 ou 8 mars.

E-mail : f.kerckhof@res-sources.be