facebookPixel

Remanufacturing

Bordeaux & Matériaux de réemploi

Bordeaux & Matériaux de réemploi 337 182 Ressources.be

Voyage d’étude à Bordeaux, ville qui a su intégrer de façon durable les matériaux de réemploi sur différents sites dans et autour de la Ville – Retour en images

11 au 13 mars 2020 – RESSOURCES a participé au voyage d’études à Bordeaux qui s’est tenu dans le cadre du projet européen Interreg REC² : une occasion unique de découvrir des projets, des outils et des entreprises actives dans le secteur de la construction, du recyclage et du réemploi de la région Bordelaise. Après la réception officielle des 25 participants à la Mairie de la Ville en présence de la mission économique belge de l’AWEX, deux jours de visites nous ont permis de découvrir différents sites intéressants, notons plus particulièrement :

  1. La visite du chantier de la Tour Eiffage Hyperion encore en construction et qui sera, une fois le chantier achevé, le plus grand immeuble de logement d’Europe construit en bois. Plus d’info sur leur site web.
  2. La visite du projet Darwin qui est une occupation d’une friche urbaine d’un ancien site militaire sous le principe d’une coopération citoyenne et écologique. Cet écoquartier exemplaire dans sa rénovation, rassemble des acteurs, installés ou de passage, engagés dans la transition écologique en articulant sobriété, utilisation de matériaux de réemploi et recours aux énergies renouvelables. Plus d’info sur leur site web.
  3. La visite de Soli’Bât qui grâce à son équipe de valoristes collecte des dons de matériaux auprès de fournisseurs, d’entreprises et d’artisans sous forme d’invendus, de stocks morts et de fin de chantier…Ils utilisent ces matériaux pour venir en aide aux ménages en situation de mal-logement et de précarité énergétique ou dans l’incapacité de financer par eux-mêmes leur chantier. Ces plateformes sont ouvertes également à l’ensemble des acteurs associatifs. Plus d’info sur leur site web.
  4. La présentation de l’entreprise de déconstruction BDS qui est impliquée dans la mise au point d’un outil d’optimalisation de la stratégie de gestion des déchets de déconstructions en tenant compte de l’arrivée progressive de la maquette numérique (BIM) dans le secteur du bâtiment. Plus d’info sur leur site web.
  5. La conférence du collectif Cancan qui est une structure pluridisciplinaire regroupant des architectes, des artistes et des designers et qui porte des projets d’intérêt général suivant une approche écologique, participative, locale et sociale. Plus d’info sur leur site web.
  6. La présentation de l’entreprise Circouleur, seul fabricant de peinture recyclée en France. Cette entreprise revalorise les restes des pots de peinture qui arrivent en déchetterie. En évitant l’incinération et l’extraction de nouvelles matières, ils fabriquent un produit à très faible impact environnemental. Plus d’info sur leur site web.
  7. Nobatek, un centre de recherche appliquée spécialisé dans la transition énergétique et environnementale du bâtiment, a présenté le projet BAZED. Il s’agit de la première initiative française d’aide globale à la conception de bâtiments pour réduire leur production de déchets à toutes les étapes de leur cycle de vie notamment avec l’aide du BIM; Plus d’info sur leur site web.

Si cette démarche vous intéresse ou vous souhaitez plus d’info, contactez Renaud Heymans – Chargé Missions – 081/390 710

Téléchargez le Carnet de Route avec le descriptif complet.

L’observatoire de la réutilisation – éd 2019

L’observatoire de la réutilisation – éd 2019 2480 1748 Ressources.be

RESSOURCES publie sa 6e édition de l’Observatoire de la réutilisation. Celui-ci présente une synthèse des concepts et les données clés du secteur afin de mieux appréhender l’activité des entreprises d’économie sociale actives dans la réutilisation, les emplois qu’elles génèrent et les différentes activités qu’elles développent au service des citoyens. L’analyse porte sur les données collectées auprès des membres actifs en Wallonie et en Région de Bruxelles-Capitale durant l’année 2018. Ces données montrent la diversité et la plus-value des activités de ces entreprises. Les métiers et les contraintes de chaque filière étant spécifiques, l’Observatoire présente les 4 principales filières de produits traités par les membres : les textiles, les objets du quotidien, les DEEE et les vélos. Cette année, 2 filières feront également l’objet d’une étude spécifique : les matériaux de construction et les déchets verts, deux filières pour lesquelles les flux pèsent lourd.

Si cet Observatoire confirme la croissance régulière des activités du secteur, celle-ci doit encore et toujours être accompagnée et soutenue… et s’accélérer si nous voulons atteindre les 8kg/an/hab de biens réutilisés à l’horizon 2025 afin de réduire d’autant la quantité des déchets ménagers et d’éviter la production de nouveaux déchets… sachant que différents leviers devront être activés pour assurer la relève de ce défi !