Tendances - Les entreprises sociales ont le vent en poupe

Lundi 30 Juin 2014

RESSOURCES salue la première publication d'un Baromètre des entreprises sociales en Belgique. Réalisé par HEC-Ulg, il met en lumière des données et avis d’experts importants pour comprendre ce secteur particulier de l’économie belge. Parmi les nombreuses données reprises dans ce Baromètre, voici quelques enseignements à épingler.

- L’économie sociale a pris sa place dans le tissu économique belge : 362 000 équivalents temps plein y sont employés, soit 11,6% de l’emploi salarié total du pays.

- Le secteur social résiste bien face à la crise, il enregistre même une augmentation de 2,8 % du nombre d’entreprises sociales actives entre 2009 et 2012. Ni le secteur public, ni le privé ne peuvent en dire autant !

- Les salaires pratiqués dans les entreprises sociales sont, en moyenne, inférieurs à ceux des entreprises classiques. Cette différence s'explique par le maintien d'une tension salariale, c’est-à-dire la différence entre les plus bas et les plus hauts salaires dans l’entreprise, de l’ordre de 1 à 3 en moyenne, ce qui est loin d'être le cas des entreprises classiques.

- Les entreprises sociales se distinguent par leur créativité notamment en termes de modèles de financement, par exemple elles combinent l’apport d’investissements responsables, des dons et un fort engagement bénévole.

- Le rapport hommes/femmes en équivalent temps est inversé par rapport au secteur privé. 69,8 % du personnel des entreprises d'économie sociale est féminin ! Le temps de travail se différencie également dans ces structures en montant à 44 % contre 31,2 % pour le secteur privé.

L'étude qui sera désormais annuelle peut être téléchargée sur leur site web : http://www.academie-es.ulg.ac.be/barometre2014.pdf

Fichiers utiles