L'impression 3D comme filière de formation et lutte contre l'obsolescence programmée

Mercredi 22 Mai 2013

Droit et Devoir lance une filière de formation en technologie d'impression 3D. Ce nouveau projet de l'entreprise d'économie sociale réalisé avec des partenaires européens a pour but d'assembler des imprimantes 3D, de les commercialiser et de former des demandeurs d'emplois qui pourront ainsi lancer leur propre projet d'entreprise d'impression 3D.

L’impression 3D est une technique qui permet de produire un objet réel à partir d’un fichier informatique. Celui-ci permet ensuite de déposer de la matière (plastique, cire, métal…) couche par couche pour, en fin de compte, obtenir la pièce souhiatée. C’est l’empilement de ces couches qui crée le volume.

« Si l’impression 3D peut servir à créer des copies de produits manufacturés, elle pourra aussi servir à créer des pièces de rechange destinées à des produits usés ou cassés. Au lieu de fouiller les magasins pour trouver la pièce à remplacer, on pourra simplement l’imprimer, quitte à améliorer soi-même la pièce pour qu’elle dure plus longtemps à l’avenir. » Bouchaïb Samawi, directeur de Droit et Devoir, voit donc aussi dans cette technologie une avancée contre l'obsolescence programmée dans les équipements informatiques et électriques notamment.

Fichiers utiles