10 bonnes raisons expliquées aux communes pour collaborer avec l'économie sociale dans la gestion des déchets

Jeudi 29 Janvier 2015

1- C'est local. Le secteur propose des solutions innovantes pour traiter les déchets en suivant la logique du circuit court. Grâce à une collecte préservante des déchets, les biens gardent leur potentiel et sont réutilisés directement ou après un traitement. Des boutiques de seconde main locales terminent la boucle.

2- C'est de l'économie circulaire. Le secteur est pionnier dans sa capacité à créer une activité durable sur le principe de l’économie circulaire. Les déchets des uns deviennent des ressources pour les acteurs du réseau RESSOURCES qui les valorisent au mieux.

3- C'est de l'insertion de travailleurs éloignés du marché de l'emploi. Le secteur a une grande expérience dans la mise à l'emploi de personnes précarisées sur le marché du travail. Le développement des activités de formation et d'insertion socio-professionnelle pérennise des postes de travail pour des personnes au départ peu qualifiées.

4- C'est du lien social. Le secteur participe à la société civile en intégrant des bénévoles et les citoyen dans une démarche participative.

5- C'est une formation pour des métiers d'avenir. Le secteur développe des formations de valoriste qui sont autant d'empois futurs dans la connaissance et le traitement approprié des déchets.

6- C'est la promotion d'un geste éco-citoyen avec un impact environnemental double. En consommant des produits de seconde main, le citoyen prolonge la vie des biens et contribue à la réduction des déchets. Plus encore, en évitant l'achat d'un produit neuf, il réduit son empreinte environnementale en épargnant des ressources.

7- C'est un service de qualité et de proximité. Le secteur dispose d'un vaste réseau de bulles pour la collecte des textiles usagés, des services de collecte d'encombrants à domicile, des ateliers de réparation et des boutiques de seconde main. Des labels de qualité et des démarches d'amélioration continue spécifiques au secteur fournissent aux utilisateurs des garanties sur le professionnalisme et la qualité des services proposés.

8- C'est un dispositif de développement durable. Le secteur est partenaire des pouvoirs publics pour développer des projets qui allient performance économique, gain environnemental et impact social. 7 ressourceries® sont déjà actives en Wallonie et collaborent avec quelques 85 communes.

9- C'est un acteur de territoire. Ancré dans le paysage local, le secteur souhaite être présent de manière permanente auprès des autorités et des citoyens de manière à être un outil de développement pour les communes et les intercommunales.

10- C'est de l'innovation sociale. Le secteur est pionnier en économie collaborative où le montage de projet implique un grand nombre d'acteurs. Il met en œuvre des principes nouveaux comme par exemple l'économie de fonctionnalité où la prestation de service prime sur la possession du bien.

Intéressé ? Plus d'infos ? Rejoignez-nous sur le stand de RESSOURCES au Salon des Mandataires qui aura lieu les 12 et 13 février prochain au WEX de Marche-en-Famenne ou contactez-nous en direct.